samedi 22 octobre 2016

Odd et les géants de glace de Neil Gaiman, la critique

Auteur : Neil Gaiman

Maison d'édition : Albin Michel

Collection : Wiz

Nombre de pages : 141 pages

Année de sortie : 2010



Résumé : Odd n'a vraiment pas de chance. Il a perdu son père alors qu'il était très jeune. De plus la chute d'un arbre sur son pied l'a rendu boiteux à vie. Mais il sourit, encore et toujours. Sa rencontre avec des dieux transformés en animaux va chambouler sa vie...

Introduction : Ce conte fantastique est sympathique mais il n'a pas comblé mes attentes...

Commentaire : Je remercie encore Le livre ouvert (plus particulièrement sa mère) pour la découverte de cet auteur. Avant de me lancer dans cette lecture, je me suis renseigné sur cet homme que l'on considère comme un roi du genre fantastique. Je me réservais quand même le choix du roman sans lire de chroniques. Je me suis donc décidé sur Odd et les géants de glace malgré le fait que Coraline soit considérée comme son oeuvre la plus connue et la plus réussie. Avec toutes les critiques élogieuses qui ont été écrites sur cet auteur, je m'attendais à un monde incroyable, à un ennemi vraiment machiavélique, à une intrigue aux multiples rebondissements. J'ai été légèrement déçu par ma lecture.

Déjà, l'histoire met beaucoup de temps à se mettre en place. L'auteur décrit beaucoup la situation dans laquelle vit Odd au moment où on nous conte l'histoire, quitte à faire quelques longueurs. J'ai même failli sauter des paragraphes pour avancer dans l'histoire. Du coup, j'ai un peu délaissé ma lecture, j'ai donc fini ce roman en une semaine alors que ma lecture aurait dû durer trois jours. Après cela, j'avoue que je me suis vraiment attaché à Odd. Ce garçon a vécu tellement de malheur mais il ne se plaint jamais. Il garde toujours la tête haute. Si on me demandait de le décrire en deux mots, je dirais boiteux et souriant. Boiteux car cette particularité va l'handicaper tout le conte et souriant car il sourira jusqu'à la dernière page du roman.

L'intrigue et l'action commence enfin à arriver. Tout doucement mais sûrement. L'écriture de Neil Gaiman est très fluide, ce qui rend la lecture très facile. Je trouve que la métamorphose des dieux en animaux reflètent très bien leurs caractères de dieux. L'ours colérique et puissant. L'aigle solitaire. Le renard malin, drôle et joviale. Les géants de glaces, ennemis des dieux sont une excellente trouvaille très originale. C'est un bon point pour le livres. Quelque part, ce livre se moque un petit peu des dieux et du mythe auquel croient les humains sur ces êtres que l'on a jamais vus. Les dieux sont décris comme des êtres malsains qui ne pensent qu'à eux, un point de vue qui m'a bien fait rire.
La fin est une belle leçon sur la vie, sur cette chance que l'on a d'être et sur le fait d'en profiter. Odd est récompensé pour cela et je suis heureux pour lui.

Malgré une belle écriture, un roman original (bien que certains trouvent une ressemblance flagrante avec Percy Jackson) et un personnage attachant, j'attendais un peu plus de ce roman. Il a manqué du suspens, de rebondissements... J'avais peut-être placé la barre un peu haute pour ce livre. C'est quand même une belle découverte que je recommande à tous les amateurs de contes ou de livres fantastiques.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire