mardi 25 octobre 2016

Charlotte de David Foenkinos, la critique

Auteur : David Foenkinos

Maison d'édition : Gallimard

Collection : Blanche

Nombre de pages : 224 pages

Année de sortie : 2014


Résumé : Cette oeuvre retrace l'histoire de Charlotte Salomon, une artiste peintre morte à 26 ans, enceinte, pendant la seconde guerre mondiale. L'histoire d'une vie bouleversante, contée par un auteur hanté par cette artiste...

Introduction : Un roman bouleversant et fort, qui vous laisse un profond souvenir...

Commentaire : David Foenkinos est un auteur qu'on ne présente plus. Récompensé par de nombreux prix, acclamé par la critique, ce dernier s'inscrit désormais comme l'un des piliers de la littérature générale, genre que je lis assez peu, voir pas du tout. Pourtant, Charlotte m'attirait comme un aimant, sans que je sache vraiment pourquoi.

Avec ce livre, David Foenkinos dresse un portrait saisissant de Charlotte Salomon, une artiste torturée qui n'a pas été épargnée par la vie : victime d'une tragédie familiale, puis de la seconde guerre mondiale, elle se retrouve peu à peu exclue de la société par les nazis. Tout cela provoque très tôt un isolement de la jeune femme, son seul échappatoire sur cette réalité sanglante restant le dessin. Le portrait de Charlotte est bouleversant, c'est le moins qu'on puisse dire. Au travers de cette biographie, l'auteur nous transmet cette obsession pour l'artiste et son univers. C'est un récit touchant, plein d'espoir et de désolation à la fois. Charlotte est une jeune femme forte, qui a su affirmer son caractère aux fils des épreuves imposées par la vie. L'auteur conte avec talent l’attachement progressif de la jeune femme au dessin et à l'art, jusqu'à la création de cette oeuvre totale qui reflète toute sa vie. Charlotte est une fille marquante, pour n’importe qui lisant ce livre. Elle laisse un souvenir fort en nous de part sa personnalité de part... elle tout simplement. De part la personne qu'elle est et ce qu'elle a vécu. Charlotte est une très belle personne qui pour moi mérite plus de considération. Mon attachement envers elle n'a fait qu'augmenté au fur et à mesure de ma lecture. Je ne l'oublierais pas, c'est certain.

Charlotte est un roman totalement constituer de vers, plus ou moins grands, chacun étant une phrase. C'est un style qui m'a surpris dans un premier temps, mais auquel on s'habitue assez vite. Il rajoute un certain rythme à l'histoire, de part les phrases courtes et percutantes qui sont employées. J'aime beaucoup la plume de David Foenkinos. Il emploie des mots justes, certains passages du texte sont absolument magnifiques. On ressent beaucoup d'émotions dans ce qu'il écrit, et on voit qu'il est réellement fasciné par l'artiste dont il raconte la vie. Il mêle les passages où il raconte la vie de Charlotte aux passages où il parle à la première personne. Il nous explique dans ceux-ci ce qui l'attire chez la jeune femme ainsi que les différentes recherches qu'il a effectuées pour écrire ce livre. On apprend ainsi que certaines connaissances de Charlotte sont encore en vie et qu'ils ont survécus à la guerre.

Charlotte est un livre surprenant et très marquant. C'est un genre que je ne lisais pas beaucoup avant mais auquel je compte m’intéresser à l'avenir car ce bouquin a réussi à me convaincre. A travers le portrait de Charlotte Salomon, une jeune femme au caractère affirmé malgré son destin tragique, David Foenkinos nous montre avec une très belle plume sa fascination pour la jeune allemande, qu'il qualifie de génie. J'ai beaucoup apprécié sans que cela soit un coup de coeur, et je pense lire d'autres livres de cet auteur ou d'autres comme Patrick Modiano à l'avenir.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire