jeudi 20 octobre 2016

L'atelier d'écriture n°157 : La discussion des bikers

- C'était cool cet « aprèm » entre potes.
- Oui, se retrouver après tant de temps.
- C'est vrai, la dernière fois que l'on s'est vu, tu n'avais pas encore de poils sur le menton et tu as vu maintenant...
- Oui et toi tu aimes bien le vin à ce que je vois.
- Et toi, tu fumes toujours comme un pompier.
- Arrête ! Toi aussi tu as repris.
- Oh c'est bon, on ne va pas revenir dessus. Et ton travail, ça avance ?
- Bof ! A chaque fois que je pratique, je souffre.
- C'est vrai que ça a du être dur de se remettre d'une si mauvaise expérience...
- Oui mais j'y tiens, je sais que cela va être mon tour et ma première fois est pour bientôt.
- Oui mais ce n'est pas un métier d'avenir. Bientôt, les gens utiliseront internet, leurs soifs s'étancheront grâce aux sites spécialisés.
- Ne dis pas cela!!!! Je préfère être auprès des gens. Comme cela je participe, je les aide. J'aime cela.
- Si tu le dis.
- Toi, tu as de la chance, tu as du succès auprès d'elles.
- Oui, il va falloir t'y faire.
- Pff... J'aimerais tellement être comme toi.
- Oui d'ailleurs, tu dois être fatigué à force de pratiquer pour essayer de t'améliorer.
- Oui je ne te dis pas les nuits blanches.
- Je te comprends. En même temps se faire rejeter avec comme excuse : " Vous n'avez pas assez d'expérience. Votre histoire devrais être étoffée pour pouvoir espérer". C'est abuser.
- J'avoue.
Depuis cinq minutes, j'observe ces deux bikers qui sont en train de parler du métier d'écrivain avec beaucoup de finesse.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire