mardi 1 novembre 2016

Le défi d'écriture d'Evy : La mer

Bruno avance seul, perçant le ciel encore rouge de ce début de journée. Il avance seul, funambule en équilibre au bord des falaises de calcaire. Une fine pluie lui brouille la vue, se mêlant à ses larmes muettes. Il s'arrête, de temps à autre, et contemple l’étendue d'eau houleuse en ce matin de septembre. Puis il repart, et continue sa marche, sans but. Finalement, il arrive en haut des marches qui s'enfoncent en flan de falaise. Bruno commencent à les dévaler, de plus en plus rapidement, comme attiré par la plage de sable, récompense promise de cette pénible descente. Il s'arrête sur la dernière marche, prenant le temps d'admirer le paysage féérique qui s'offre à son regard. Comme tout droit sorti d'un conte de fée, la plage rayonnante, l'eau aux éclats argentés, lui tendent les bras. Chacun devrait avoir la chance d'avoir une telle vision un jour se dit-il en se déchaussant. Une fois les pieds dans l'eau, il se sent empli de bonheur, d'une joie intense qui irradie chacun de ses membres. Dans un soupir, il lâche prise, et chute dans l'eau glacée. Noir. Bruno se réveille en sursaut.


Ce texte a été écrit pour le défi d'écriture d'Evy. Le thème était : la mer.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire