mardi 1 novembre 2016

Une BD coup de coeur : Le château des Etoiles d'Alex Alice

Bonjour à tous ! Aujourd'hui, j'avais envie de vous parler d'une BD, une BD coup de coeur : j'ai nommé le Château des Etoiles d'Alex Alice. Mais je n'avais pas envie de vous faire une chronique comme je fais habituellement, mais simplement de vous en parler, sous forme d'un article coup de cœur.

Résumé de l'éditeur : 1868. À bord de son ballon de haute altitude, la mère de Séraphin disparaît mystérieusement à la frontière de l'espace. Un an plus tard, une lettre anonyme révèle que son carnet de bord a été retrouvé... Séraphin et son père, échappant de justesse à un enlèvement, suivent la piste du carnet jusque dans les contreforts des Alpes. C'est là, à l'ombre d'un château de conte de fées, que le roi Ludwig de Bavière a entrepris la construction d'un engin spatial de cuivre et de bois qui s'apprête à changer le cours de l'Histoire.

Ce qui m'a d'emblé attiré vers cette saga, c'est sa couverture absolument magnifique. Avec son titre en gros plan et une mise en page qui m'a fait penser à la fin du 19ème début du 20ème siècle, le premier tome n'est pas resté longtemps en rayon avant que je ne l'emprunte pour le lire.
Le premier point qui m'a de suite charmé, ce sont les graphismes absolument splendides fait avec de l'aquarelle. C'est un style graphique assez original qui diffère beaucoup de ce que l'on peut trouver du côté des BD jeunesse à l'heure actuelle. C'est vraiment ce qui m'a séduit quand j'ai feuilleter quelques pages avant de me décider à en faire l’emprunt.
Les graphismes somptueux sont accompagnés d'une histoire merveilleusement bien contée par Alex Alice. Ce dernier aborde un sujet que je ne connais vraiment pas du tout (si bien que j'ai dû aller me renseigner pour savoir ce qu'était : "l'Ether"), j'ai ainsi appris beaucoup de choses sur cette matière qui était jusqu'à présent inconnue pour moi. L'intrigue proposée est très bien menée par l'auteur, et le récit ne manque jamais d'action. Tout ce qui est décrit pourrait très bien se dérouler en réalité, mais les technologies et les connaisances connues pour l'époque rajoutent un côté steampunk à l'histoire, ce qui la rend si particulière. Le côté historique est bien présent avec la guerre entre Bismarck et Ludwig ainsi qu'une pointe de fantastique, et ce notamment dans le tome 2.

J'ai vraiment adoré les principaux protagonistes de cette aventure : Séraphin, un jeune garçon curieux qui a soif d'aventures, dans lequel je me suis un peu retrouvé d'ailleurs, ainsi que Sophie et Hans, deux jeunes allemands aux services du roi depuis leur plus tendre enfance. Tous les trois forment un trio jeune, frais, sympathique que j'ai vraiment pris plaisir à suivre leurs aventures ainsi que l'évolution de leurs maturités. J'ai également beaucoup apprécié le roi Ludwig, et notamment son point de vue sur les contes et les légendes. Le père de Séraphin ne m'a pas particulièrement marqué, mais il est toutefois strict mais bienvaillant.

Cette saga est un petit bijoux de lecture. Je vous recommande chaudement ce délicieux mélange de fantastique, d'aventure, d'historique et de steampunk. Des graphismes sublimes, une histoire merveilleuse et très instructive complète ce coup de coeur que je ne peux que vous recommander si vous voulez passer un bon moment de détente et de lecture.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire