jeudi 10 novembre 2016

Le bois dormait : Un album merveilleux de Rebecca Dautremer


Auteur/Illustratrice : Rebecca Dautremer

Maison d'édition : Sarbacane

Nombre de pages : 64 pages

Année de sortie : 2016



Introduction : Je tiens à remercier les éditions Sarbacane pour cet envoi !

 Qui n'a jamais entendu parler de Rebecca Dautremer, artiste au style unique, de renommée internationale. Elle nous revient en cette fin d'année 2016 avec un nouvel album jeunesse chez Sarbacane, dans l'univers fantastique et étrange de la Belle au bois dormant.



On retrouve deux hommes, dont l'un est un prince, qui se baladent en discutant. Ils arrivent alors dans un faubourg où ils croisent des enfants sur une balançoire, une paysanne, un roi, une reine. Tous sont endormis. Depuis 100 ans apprend-t-on plus tard. Comment les réveiller ? Avec un baiser, un baiser d'amour, peut-être ?

Cet album est un pure merveille visuel. On prend bien le temps de détailler, d'admirer les illustrations de Rebecca Dautremer. Celle-ci, toujours avec son style graphique si reconnaissable et si particulier, nous transporte dans ce monde à l'arrêt depuis plus d'un siècle. Les jeux d'ombres, les dégradés, la mise en couleur sont d'une qualité rare, que tout bon observateur et habitué saura apprécier à sa juste valeur. Le crayon est léger, le trait fin, c'est beau... ces illustrations passent presque pour des photos de part les détails qu'on peut y déceler.


Les deux personnages principaux, qui occupent tout l'espace de gauche à chaque planche, sont également une réussite. On a vraiment l'impression de voir un dessin animé en noir et blanc défilé devant nos yeux. Bravo à madame Dautremer, ce fût un régal pour les yeux !

Contrairement à d'autres albums où elle est porte la casquette d'illustratrice, Rebecca Dautremer se vêt du chapeau d'illustratrice ainsi que de celui d'auteur pour cette œuvre. Elle nous propose une histoire ancrée dans l'univers de la Belle au bois dormant, qu'elle a très bien su retranscrire visuellement. L'illustratrice joue avec le lecteur. On se pose quand même une grande question, mais qui est ce second personnage qui ne parle, dont on apprendra par la suite qu'il est un prince. On se plait dans cette mystérieuse histoire que l'on découvre par petites touches au fur et à mesure des dialogues. Je trouve que la fin aurait peut-être mérité une ou deux planches de plus, pour montrer les habitants se réveillant.

Ce nouvel album signé de Rebecca Dautremer et publié aux éditions Sarbacane est une formidable réussite d'après moi. Je trouve les illustrations somptueuses, ça faisait un bout de temps que je n'avais pas lu d'albums illustrés par Rebecca Dautremer, et il faut absolument que je rattrape mon retard dans sa bibliographies. J'ai également adoré l'histoire légère et pleine de douceur. Un album qui mérite le détour, sans aucun doute !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire