lundi 11 décembre 2017

L'atelier d'écriture n°287 de Leiloona : Une histoire burlesque impliquant un homme, un avion et le ciel, tout simplement

Calvin a toujours été effacé par rapport aux autres. Quand il s'agit de manger avec ses collègues, il se recroqueville seul sur sa chaise trop grande pour lui, ouvrant à peine la bouche pour parler, n'élevant jamais la voix. On le dit mystérieux, il se dit réservé. On le trouve original, il se trouve mal sapé. On le sait parfois dans la lune, il se sait gros fainéant qui attend souvent que le temps passe. On le décrit stressé, il se décrit comme "un gros fumeur de merde", pour reprendre ses mots. On le croit intelligent, il se croit juste trop débile pour prendre part aux débats du groupe. Il est coincé sous un amas de préjugés envers lui-même. Il a l'impression constante qu'on l'exclu, et pour cause : il est aviophobe. C'est quand même sacrément bête ça, y'a pas à dire.

(Ceci dit, cela explique la distance mise entre lui et ses collègues quand je l'ai vu pour la première fois. Et si vous vous demandez comment j'ai découvert cette histoire, c'est l'avion lui-même qui me l'a raconté.)


Ce texte a été écrit pour l'atelier d'écriture de Leiloona. La photo a été prise par (c) Leiloona.

13 commentaires:

  1. Bien contente de te lire à nouveau Victor ! Un traitement très originalde la photo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Sabine, j'essai d'innover au maximum !

      Supprimer
  2. un comble en effet- une belle histoire-
    il va devoir prendre confiance en lui--- personne n'est nul tout à fait ! lol
    il y a toujours un bon point !!
    bonne nouvelle semaine- bises-

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir,
    Une singularité pour son job, bien vu , Calvin va devoir faire des séances de reconditionnements, il n'est pas si bête que cela et prendre confiance en lui viendra avec son renouveau.
    Bonne soirée
    @ plus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      Espérons qu'il finisse par vaincre sa peur !
      @ plus

      Supprimer
  4. inspiration très originale de la photo qui n'était pas évidente. Ca lui donne un autre "point de vue"

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup la façon dont tu as abordé la photo ! L'idée est originale et tu l'as bien développée. Juste comme il fallait. Bien vu donc et cela donne une lecture agréable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Jos, content que cela t'es plu !

      Supprimer
  6. Hello Victor, je pensais avoir commenté ton texte en début de semaine mais ai peut être fait une mauvaise manip. Je peux comprendre qu'il soit aviophobe mais je n'arrive pas à saisir pourquoi cette phobie le fait crouler sous une montagne de préjugés sur lui-même... Il est trop sévère avec lui même là ! ça vient certainement de quelque part mais à lui de laisser tomber cette hantise du regard de l'autre et de vivre ! La vie ici bas est courte ! Merci pour ta lecture et ton adorable retour sur mon texte ;-) Nady

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Nady,
      C'est vrai que Blogger commet parfois de petites erreurs... J'avoue que ton commentaire, et notamment le passage "ça vient certainement de quelque part" me donne envie de fouiller en peu plus en profondeur Calvin... A suivre !

      Supprimer
  7. Être aviophobe se dépasse, comme toutes les autres peurs. :) Ravie de te relire sur l'atelier.

    RépondreSupprimer